BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Transports urbain et périurbain à Cotonou : rude concurrence entre Gozem et Uber et Bénin taxi

L’univers du transport en commun est en train d’opérer une révolution au Bénin. Dans les grandes villes du Bénin dont Cotonou et Porto-Novo, pour ne citer que celles-là, diverses entreprises de taxi se sont implantées depuis 2016 pour offrir des services d’une autre gamme aux usagers.

Les véhicules taxi des entreprises Gozem et Uber offrent des prestations à des prix défiant la concurrence de ceux de l’entreprise Bénin taxi. Ce qui a pour conséquences la perte de quelques clients qui étaient abonnés aux services de la première industrie de taxi permettant de rallier un bout à l’autre de la capitale économique du Bénin, Cotonou, dans des conditions agréables.

En effet, implantée en 2016, l’entreprise Bénin taxi était la seule à proposer ce genre de services à Cotonou, avant d’avoir le quitus pour rallier d’autres villes dont Porto-Novo, Ouidah… Mais depuis le début de l’année en cours, d’autres entreprises ont investi le marché des transports béninois. Et les tarifs proposés aux clients sont étudiés pour s’arroger cette clientèle citadine qui a pris goût aux taxis privés.

Par exemple la société Gozem, actuellement en promotion car pratiquant une réduction de 10% sur ses tarifs habituels, a défini les tarifs suivants, pour les taxis : 3015 FCFA pour le taxi simple et 4800 FCFA pour le VIP de carrefour Cossi à saint Jean, à Calavi Kpota. De saint Michel à Porto-Novo, le taxi simple est à 6630 FCFA et le VIP à 10.600 FCFA. Quittant Sènandé à Akpakpa, pour Mènontin, les taxis de Gozem prennent 2182 FCFA en simple et 3150 FCFA pour le VIP.

«Les tarifs pratiqués par Gozem et Uber sont très intéressants pour les usagers, en plus cela permet de créer la concurrence avec Bénin taxi, ce qui fait baisser les prix de part et d’autres», a confié Ismaël Dossou, architecte à Cotonou. Celui-ci a été rejoint par Christiane Gnansounou, agent commerciale à Cotonou, qui a renchérit.

«Les taxis Gozem et Uber sont moins chers que ceux de Bénin taxi. Il est vrai que les services offerts ne sont pas les mêmes mais le fait que ces taxis nous permettent de faire des économies, nous les adoptons avec plaisir».

Le numérique : avantage de Goezm et Uber

Les taxis des sociétés Gozem et Uber sont facilement joignables comparés à ceux de Bénin taxi. En effet, les sociétés Gozem et Uber ont fait du numérique un atout majeur de leur disponibilité. Les usagers n’ont pas besoin de connaître le numéro de téléphone d’un conducteur de l’une de ces sociétés avant qu’un taxi ne réponde à leurs préoccupations. Il leur suffit d’installer un logiciel et de manipuler leur portable pour être renseignés sur les tarifs et demander à un taxi de venir les chercher.

«C’est pratique, les services qu’offrent ces entreprises. Vous n’avez même pas besoin de parler. Dès que le taxi est au point indiqué, il vous appelle et vous êtes servi. Ces petits plus par rapport à Bénin taxi font vite tourner la balance en faveur des récentes entreprises qui officient dans le domaine», a expliqué Ahmed Moustafa, financier à Cotonou.

Bénin taxi, le cobaye

La société Bénin taxi a servi de tremplin à l’expérimentation de cette forme de transport au Bénin. En effet, depuis 2016, les usagers ont eu le temps de s’habituer à ce moyen de transport assez rapide et efficace mais un peu cher.

«Au début, on se disait mais qui va débourser deux mille, trois mille pour prendre un taxi ? Mais très vite, devant certaines situations, nous avons commencé par faire recours à Bénin taxi», a renseigné Emilie Attisso, promotrice de start up à Cotonou.

Ainsi donc, sans le savoir ou le vouloir, Bénin taxi a fait le lit à ses actuels concurrents qui se sont enrichis de ses expériences pour proposer des produits plus adaptés aux béninois.

Par Nafiou OGOUCHOLA

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

28 − = 27