BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Suspension du programme anglophone dans les EPES : Talon a-t-il pris sa revanche sur le Nigeria ?

A cette rentrée académique 2019-2020, plus de section anglophone dans les universités privées de notre pays. Au Bénin, alors que les observateurs avertis avaient cru que c’est une décision à usage domestique, contre toute attente, elle a touché de manière sensible de nombreux ressortissants nigérians dont les enfants étaient inscrits au Bénin et qui sont contraints de trouver dans l’immédiat une solution de rechange. Et dans certains milieux autorisés du Nigeria, on pense que Patrice Talon aurait pris sa revanche et que c’est une réponse du berger à la bergère suite à la fermeture du Nigeria.

A Lagos, Ibadan, Port Harcourt, Abuja…les parents et tuteurs de milliers d’étudiants nigérians inscrits dans la section anglophone dans les Ecoles privées d’enseignement supérieur (EPES) ici au Bénin, sont inquiets. Cela découle du fait qu’ils ne savent pas quelle perspective vont-ils offrir à leurs progénitures qui ont entamé une formation ici au Bénin et qui sont contraints de chercher un autre pays comme exutoire pour poursuivre les études. Où transférer les étudiants nigerians en formation au Bénin ? Au Togo, Cameroun, Niger, Côte d’ivoire… ?

Face à cette situation, les parents sont déboussolés et ne savent plus à quels saints se vouer ? En effet, au Nigeria, les parents qui ont décidé d’envoyer les enfants au Bénin tenaient compte de plusieurs critères. Proximité, bain linguistique, qualité prix pour la location de même pour les frais de scolarités aussi bien à Cotonou, Porto-Novo, Parakou, Sèmè-Podji… Mais au-delà de ces grandes villes du Bénin, des localités secondaires comme Ifangni accueillent également des centaines d’étudiants nigérians. Tout cela fait que les parents des étudiants inscrits au Bénin sont perdus en cette veille de la rentrée académique au Bénin.

Maintenant que faire suite à cette décision de la Direction des établissements privés d’enseignement supérieur (D-Epes) au Bénin ? Ici au Nigeria où la panique a gagné les parents dont les enfants étudient au Bénin, certains ont commencé par orienter leurs enfants vers les pays francophones de la sous-région. Le Togo a les faveurs des parents qui orientent leurs enfants vers ce pays (malgré la centaine de km à faire en plus), a beaucoup de similitudes avec le Bénin. Les autres pays comme le Cameroun, le Niger, la Côte d’ivoire… sont aussi convoités.

Décision politique ?

Dans les grandes villes du Nigeria dont les familles convoient leurs étudiants ici, on croit dur que c’est une décision en guise de représailles contre le Nigeria.

En effet, trois semaines déjà que le président Buhari a décidé de fermer ses frontières. Une décision qui frappe de plein fouet l’économie du Bénin. Et tout porte à croire que le chef de l’Etat nigérian ne fera rien pour rapporter cette décision.

En dehors des milieux d’affaire qui ont apprécié à tout rompre cette décision, il y a également l’émir du Nigeria, une autorité morale très puissante et redoutée par la classe politique, qui a davantage mis la pression sur le président Buhari en faisant un réquisitoire contre le Bénin accusé d’être un foyer de contrebande.

C’est dans ce contexte de fermeture de frontières qu’intervient da décision du gouvernement béninois de suspendre le programme anglophone dans les EPES. Une décision qui a causé d’énormes préjudices aux parents nigérians qui sont contraints de bouleverser tous les plans préalablement conçus en ce qui concerne la formation de leurs étudiants au Bénin.

Au Nigeria, comme on connait Patrice Talon comme un fin tacticien, on jure que s’il n’y avait pas eu fermeture des frontières, le gouvernement béninois n’aurait jamais eu le courage de pousser loin ce bouchon en suspendant ce programme. Réalité ? Courte vue de l’esprit ?

Par Alain GBEGAN, correspondant au Nigeria.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

+ 22 = 29