BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Remaniement ministériel Bénin : en guise de remerciements pour le Programme d’actions du gouvernement

Sans aucune surprise, la 3ème équipe gouvernementale du président Talon est connue depuis la semaine écoulée. Passé maître dans l’art à déjouer les pronostics, Patrice Talon a coupé l’herbe sous les pieds de ceux qui prévoyaient un grand coup de balai.

Si certains ministres sont restés, certains observateurs avertis y voient à la prime aux résultats. En effet, à travers leur maintien au sein du gouvernement, certains reçoivent la mention ‘’Félicitations’’ pour leur dévouement et les résultats obtenus dans l’exécution des différents projets inscrits dans le Programme d’actions du gouvernement.

Dans ce registre, Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche qui est sur le point d’avoir 700.000 tonnes pour la campagne cotonnière, a été maintenu. Samou Séidou Adambi ministre de l’Eau et de mines, qui est sur le point de boucler le projet gazoduc Niger-Bénin, est resté. Jean-Claude Houssou, de l’Energie qui vient de finaliser et mettre en marche. la centrale Maria Gletta 2 n’a pas bougé…

D’autres ont été aussi maintenus pour ‘’leurs performances’’ au cours des dernières élections législatives amicales. Mieux, dès l’installation du Parlement, les ministres élus ont démissionné et sont revenus au gouvernement laissant leur siège à leur suppléant.

Patrice Talon a tenu compte de cela et les a gardés au gouvernement. On peut citer Abdoulaye Bio Tchané, Saca Lafia… demeurés aux commandes respectivement au ministère du Plan et du développement et au gouvernail de la Sécurité publique. Alassane Séidou désormais chargé du portefeuille de la Décentralisation même s’il a changé de poste, a été maintenu au gouvernement.

Mais quand on analyse correctement ce nouveau dispositif gouvernemental, tout porte à croire que Patrice Talon a fait d’une pierre deux coups. En effet quand on sait que les élections communales et municipales sont pour bientôt, tout en leur signant un nouveau bail de confiance, le chef de l’Etat leur donne le quitus de commencer la campagne pour les prochaines élections de 2020.

Et déjà, les ténors du Bloc républicain et l’Union progressiste, étaient dès le lendemain du remaniement sur le terrain, conforment aux vœux du maitre d’ouvrage du régime de la ‘’Rupture’’.

Par Ibrahim Yarou Djibril

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

+ 39 = 47