BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Message à la Nation : Talon parla à son peuple (Encore un marché de dupes) (Un discours vite à oublier)

Tant attendu, mais au finish, le discours de Patrice Talon n’a pas été à la hauteur des attentes. On a humé l’air pour rien. Entre le chef de l’Etat et son peuple, le fossé est davantage profond.

Les discours de Patrice Talon ne passent plus. C’est encore le cas lundi dernier. En effet, au lendemain des élections exclusives qu’il a organisées dans un contexte particulier de crise politique, on a compris que le seul objectif de Patrice Talon, c’est d’imprimer dans les esprits de ses compatriotes que le processus électoral déphasé qui a conduit à la nomination de ses 83 députés est terminé.

C’est une façon de dire que ces députés resteront en place et voteront d’autres lois puisqu’il les convie déjà sur des chantiers parlementaires nouveaux. On peut citer la relecture des lois électorales querellées, source de difficultés pour une grande partie de la classe politique.

En grand format, on peut déjà comprendre les contours de son projet d’avenir. «Le respect de la loi en vue du renforcement de la dictature». De même, après les législatives, tout porte à croire que cap sera mis sur un code électoral et une charte des partis taillés pour les communales de 2020 et la présidentielle en 2021. Avec les projets qui s’annoncent, on sera toujours dans la même sphère comme c’est le cas depuis 2016 «Des mots pour les mêmes maux !!!».

Si une fois encore, un discours de Patrice Talon, a eu ce goût d’inachevé, c’est de sa faute, lui qui ne veut pas comprendre qu’une Nation ne se gère pas comme une entreprise. Et c’est cela le grand défaut de Patrice Talon, celui de faire croire qu’il peut faire téléporter notre pays vers des cimes himalayennes sans être au préalable capable de fédérer les intelligences.

Sa façon de voir, de comprendre et de faire et son excès de confiance sont de nature à pousser ses compatriotes à conclure qu’il se trompe d’époque en dépit des flonflons d’autosatisfaction.

Comme on le voit, cette dernière sortie est une nouvelle fausse route sauf que contrairement au 11 avril dernier, le ton est moins agressif et péremptoire.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

1 COMMENTAIRE
  1. Alison dit

    B24, mine de rien, vous ne faites pas preuve de professionnalisme et cela va de mal en pire.
    Un journaliste est intelligent .
    C’est a cause de ces torchons qu’on a du mal a suivre l presse locale, celle du ventre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

71 − = 64