BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Libre circulation des biens et des personnes : le Bénin, meilleur élève de la CEDEAO

Dans le rapport du comité «Task Force» remis au président Burkinabé Rock Christian Kaboré, le Bénin passe pour le meilleur élève dans la politique d’intégration et de libre circulation portée par la communauté. C’est du moins ce qu’a confi é le président du Comité «Task Force», le général Salou Djibo qui a exhorté le président Kaboré à inviter ses pairs à un respect de ce principe indispensable à l’intégration.

Premier pays de libre circulation des biens et des pays et donc en intégration sous-régionale dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). La politique du Bénin pour la libéralisation des échanges dans l’espace sous-régional qu’est la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest et formel n’a pas laissé indifférent le Comité «Task Force».

«Après le plaidoyer fait dans les 15 Etats membres de la communauté, des missions de monitoring et contrôle inopinés, on a constaté qu’au niveau du Bénin, les corridors et les frontières sont flmuides» a en effet laissé entendre le général Salou Djibo à la transmission du rapport de la commission «Task Force» sur le schéma de la libéralisation des échanges dans l’espace communautaire et formelle au président du Faso, Rock Christian Kaboré.

Il a en effet appelé le président à adresser au Bénin, des félicitations pour avoir faire office de bon élève sur ce coup. Quant aux autres Etats, «les perceptions illicites continuent» a-t-il laissé entendre après avoir relevé et salué la facilité des opérations au niveau des diverses frontières béninoises.

En effet, le vœu d’une véritable intégration sous-régionale porté par le président Talon dès son avènement au pouvoir en supprimant le visa d’entrée au Bénin à certains pays africains fait déjà tâche d’huile et est bien vu par la communauté sous-régionale.

De véritables efforts d’intégration sont en effet consentis par le pays avec une libéralisation des échanges des tracasseries entièrement réduites et presque inexistentes aux différentes entrées du Bénin. C’est dire que le pays a compris la leçon. C’est du moins l’appréciation du comité «Task Force» sur le schéma de la libéralisation des échanges dans l’espace communautaire et formelle conduit par le général Salou Djibo a la transmission de son bilan au président Rock Christian Kaboré du Burkina-Faso le mercredi dernier.

A cette occasion le président du Comité «Task Force» a invité tout de même le président du Faso à interpeller ses pairs qui passent toujours outre cette recommandation, indispensable à une intégration sous-régionale réussie.

Il faudra adresser des félicitations au Bénin pour les progrès réalisés et rappeler les autres Etats quant à la nécessité de prendre des mesures idoines pour enlever les barrières du commerce intra régional a-t-il demandé au président du Faso.

Par Bidossessi WANOU

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

4 + 2 =