BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

En Libye, des milliers d’étudiants inquiets après la fermeture de leurs écoles

Privés d’école en raison des combats près de la capitale libyenne Tripoli, des dizaines de milliers d’étudiants risquent de perdre leur année scolaire et beaucoup s’inquiètent pour leur avenir.

“Nous sommes en retard dans le programme et je ne sais même pas où se dérouleront les épreuves de fin d’année ni comment on comptabilisera ma moyenne générale”. Elève en classe de terminale, Mayar Mostafa se dit angoissée par les incertitudes.

Comme des dizaines de milliers d’autres Libyens, cette jeune fille a dû fuir avec sa famille leur maison en banlieue sud de Tripoli, au premier jour de l’offensive lancée le 4 avril par les troupes du maréchal Khalifa Haftar contre la capitale, siège du gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale.

Au départ, les combats ont été acharnés avant de devenir sporadiques dans plusieurs quartiers densément peuplés dans cette banlieue, où les forces loyales au GNA tentent de repousser l’adversaire.

La plupart des déplacés ont trouvé refuge chez des proches dans la capitale et d’autres banlieues épargnées par les combats. D’autres ont été logés dans des centres d’accueil.

Mayar Mostafa se souvient de leur fuite de la maison familiale. “J’ai été brutalement réveillée par le bruit assourdissant des canons et des mitrailleuses. “On nous a chassé de chez nous au beau milieu d’une année (scolaire) décisive”, regrette-t-elle, dépitée.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

− 6 = 4