BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Campagne cotonnière 2018-2019 : le Bénin premier en Afrique de l’Ouest

Avec une production de 700.000 tonnes, le Bénin s’est hissé au premier rang des pays producteurs de coton en Afrique de l’Ouest devant le Mali, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Ce faisant, le pays a ravi la vedette au Mali qui était en tête dans l’espace avec une production de 660 000 tonnes.

Dans une interview accordée à Radio France internationale (Rfi), Gérald Estur, un expert du coton a souligné que depuis l’arrivée du chef de l’Etat Patrice Talon à la présidence de la République, le Bénin a œuvré à la relance de cette filière.

«C’est la reprise en main de la filière depuis trois ans qui a permis, a contrario de ce qui se faisait avant, de payer rapidement les producteurs, de mettre en place de façon efficace des intrants et d’avoir une filière verticale intégrée, gérée depuis le plus haut sommet de l’État, qui a créé un choc de confiance. La production, qui plafonnait autour de 350 000 tonnes, a plus que doublé en trois ans, depuis l’arrivée du nouveau régime», a-t-il expliqué.

Selon Gérald Estur, les conditions climatiques défavorables ont fait que les producteurs maliens n’ont pu maintenir leur place comme par le passé. Le Burkina Faso quant à lui, a connu une baisse estimée à 30 % de sa récolte.

Avec une production inférieure à «440 000 tonnes», il a été surpassé par la Côte d’Ivoire qui a connu une production de près «de 460 000 tonnes».

Cette baisse qu’a connue le Burkina Faso, selon lui, est une conséquence de la sécheresse et des problèmes sécuritaires dans l’Est du pays qui contraignent les cotonculteurs à abandonner leurs champs et récoltes.

Par Aubin AHEHEHINNOU

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

2 COMMENTAIRES
  1. Tchedie dit

    Il faut que nos pauvres paysan du nord boycott désormais la culture du coton.

  2. Tchede dit

    On ne peu pas mettre du coton partout sur le territoire restreint que nous avons, pendant que d’autres meurt de faim. Si la macroéconomie doit profiter à un seul individus, il vaut mieux changer de méthode.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

77 − 76 =