BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Bilan semestriel du Micro-crédit mobile : plus d’un milliard FCFA pour plus de 20.000 femmes

Le gouvernement de la République du Bénin a lancé le programme Micro-crédit mobile (MCM) lors d’une conférence de presse tenue à Cotonou le 5 février 2019 par le ministre Bintou Chabi Adam Taro. Après six mois de mise en œuvre, les résultats ont été rendus publics.

La bagatelle d’un milliards FCFA a été octroyée à plus de 20.00 femmes béninoises depuis la mise en œuvre du programme MCM. A en croire les informations à nous parvenues, il ressort que dans toutes les localités du Bénin, les femmes demandeurs de microcrédits perçoivent effectivement les fonds.

Dans la semaine du 19 au 23 août 2019, le ministre Bintou Taro a autorisé une tournée de supervision dans des localités du pays pour constater le bon déroulement des opérations de décaissements au profit des bénéficiaires. Du compte rendu qui lui a été fait, on retient que tout se passe bien.

Et la directrice générale du Fonds national de microfinance (FNM), Denise Atioukpè, qui a conduit cette mission en a été satisfaite. L’annonce du chef de l’Etat, le 31 juillet 2019 de porter à 10 milliards FCFA le montant alloué au MCM a motivé les SFD partenaires qui travaillent d’arrache-pied pour combler les attentes du gouvernement.

L’avantage de ce nouvel outil utilisé dans la mise en œuvre de ce programme est le suivi permanent des opérations de décaissement et de remboursement à distance. Et la bonne nouvelle, c’est que les bénéficiaires ont effectivement perçu les crédits, à bonnes dates. En tout cas, l’échéancier est respecté et il y a des SFD qui ont déjà enregistré des remboursements à 100 %, a-t-on appris.

Sur la plateforme de la directrice générale du FNM, on peut lire à la date du 2 septembre 2019, une compensation de plus d’un milliard 500 millions FCFA.

Les opérations se déroulent tous les jours dans toutes les localités, puisque les Systèmes financiers décentralisés (SFD) ont été retenus par zone pour satisfaire les populations. Il n’y a plus de femmes leaders qui prennent le devant pour percevoir au nom d’autres femmes.

Les leaders politiques n’interviennent pas dans le processus. C’est d’ailleurs pour ça que les SFD travaillent seuls sur le terrain. Les contrats de prêts sont signés entre les SFD et les bénéfi ciaires et ils ont l’obligation de se faire rembourser pour ensuite rembourser le FNM.

Par Falco VIGNON

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

9 + 1 =