BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Afrique – Echanges commerciaux : le soja béninois bientôt exporté vers la Chine

Des experts chinois sont au Bénin dans le cadre de l’analyse des risques pour l’exportation du soja béninois vers la Chine.

Le soja, une spéculation importante pour la sécurité nutritionnelle dont la production est en pleine expansion au Bénin interesse des investisseurs chinois. Ces derniers, arrivés au Bénin, ont eu une séance de travail à la salle de réunion de la Direction générale des douanes et droits indirects, le mardi 20 aout 2019, dans le cadre de l’analyse des risques pour l’exportation du soja du Bénin vers la Chine, avec des cadres de la Direction générale des douanes avec à sa tête le Colonel Charles Inoussa SACCA, Directeur général. Etaient également présents à cette réunion, qui s’inscrit dans le cadre de l’analyse des risques pour l’exportation du soja du Bénin vers la Chine, des cadres des ministères en charge de l’agriculture et des affaires étrangères.

Après les présentations d’usage, les différentes parties se sont réjouies de la tenue effective de cette réunion qui a permis à la douane béninoise de présenter les différentes taxes liées à l’exportation à savoir par exemple, la taxe sur la Contribution à la recherche agricole et la Taxe de voirie. Les questions liées au scanning, au certificat phytosanitaire, au conditionnement, le statut des Opérateurs économiques agréés ont été aussi abordées.

La délégation chinoise est repartie satisfaites des réponses apportées à toutes ses préoccupations et l’administration a saisi l’opportunité pour distribuer les dépliants d’informations aux experts Chinois. Le Soja est une culture améliorante de la fertilité des sols.

Son intégration dans les assolements présente un effet positif dans la mesure où, comme toute légumineuse, il permet la récupération des terres dégradées en fixant l’azote de l’air dans le sol. Dans un contexte où il est difficile aux producteurs d’avoir accès aux intrants agricoles pour améliorer le niveau de fertilité des sols, la culture du soja s’y accommode bien. Il est bien indiqué pour inverser les tendances critiques de dégradation actuelle observées sur l’ensemble des terres de barre.

Environ 80 000 tonnes du soja produit au Bénin à travers ses dérivés sont annuellement servis sur le marché local selon le Pr Joseph HOUNHUIGAN de la Faculté des Sciences Agronomique d’Abomey Calavi. Beaucoup de producteurs délaissent la production de coton au profit de celle du maïs et du soja, plus rentables. Le ministère en charge de l’agriculture du gouvernement Béninois, considère la filière soja comme l’une des plus porteuses dans un horizon très proche.

Le soja constitue donc une opportunité certaine pour le développement de l’agro-industrie au Bénin. Cela implique une relation d’affaire durable entre les différents acteurs de la filière soja, avec pour finalité l’amélioration des conditions de vie des petits producteurs et de leurs familles.

Le Bénin mise sur le soja

Aujourd’hui, le gouvernement béninois mise sur le soja. A ce titre, un plan est mis en place pour développer la fi lière. Ceci a d’ailleurs fait l’objet d’un atelier en Octobre 2017 ouvert Cotonou. Ainsi, le plan national de développement de la filière soja est un outil non seulement pour l’opérationnalisation du programme d’action du gouvernement pour la période 2016-2021, mais aussi pour la mobilisation des ressources en faveur de l’atteinte des objectifs du secteur.

Le ministère de l’Agriculture entend donc miser sur cette filière dynamique mais qui ne bénéficie pas à ce jour d’un soutien spécifique. Un document a été préparé en concertation avec l’ensemble des acteurs afin d’identifier les contraintes majeures de la filière.

Au Bénin, la production de soja entre 2007 et 2016 avait été multipliée par plus de dix pour s’établir à 156 901 tonnes. Le développement de filières est un des axes forts de la politique gouvernementale du Bénin. L’intérêt des experts chinois est donc une opportunité à saisir par les autorisées compétentes pour capter des devises et booster la filière soja.

Par Joel YANCLO

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

70 − 67 =